10 technologies pour afficher un hologramme (1/10)

by author page

matériel

On me demande régulièrement s’il est possible d’afficher « un vrai hologramme, comme dans Star Wars » dans une vitrine de musée ou dans le hall d’un parc à thème . Je vous propose donc de faire le tour d’horizon des technologies qui proposent des images holographiques… ou de simples illusions.

1. Le fantôme de Pepper

C’est un procédé qui date du XVIème siècle (!) et qui a été perfectionné par un scientifique – John Henry Pepper – pour mettre en scène des pièces de théâtre au XVIIIème siècle. Un simple vitre inclinée est placée devant la scène, sur laquelle vient se refléter un personnage éclairé dans la fosse.

illusion de Pepper

Illusion de Pepper, 1863

Aujourd’hui, le procédé est utilisé encore sur scène, avec un vidéo-projecteur. Il est assez simple à mettre en place avec un film transparent tendu devant les spectateurs, beaucoup moins cher et fragile que le verre !

Il existe plusieurs déclinaisons de ce procédé :
– les vitrines (tactiles ou non) qui utilisent un film transparent qui retient une partie de la lumière d’un projecteur

– les présentoirs « holographiques » qui prennent souvent la forme d’une pyramide pour observer l’objet sous 4 angles de vue différents. On utilise donc un écran placé au sommet de la pyramide, et on déforme les 4 images à refléter.

Dans le deuxième article de cette série sur les hologrammes, je vous parlerai d’un procédé beaucoup plus récent : un hologramme 3D, sans lunettes, sans écran, qui flotte réellement dans l’air.

Remarque : Pour toute question sur les prix de ces installations, n’hésitez-pas à nous contacter !

hologramme-concert-3dHologram Girls Sing and Dance – Kagamine Rin & Hatsune Miku – Promise Live HD