Comment proposer un casque de réalité virtuelle dans son office ou son musée ?

Les visites virtuelles immersives sont en train de se développer avec une multiplication des supports, et l’adoption des formats 360° interactifs par Youtube et Facebook. Pour autant, il n’est pas facile de proposer un casque de réalité virtuelle en libre service dans son office de tourisme ou son musée. Je vous propose de faire un tour d’horizon des solutions possibles.

1° Le système jetable

Les lunettes en carton son disponibles pour moins de 10 euros.  L’utilisateur insère le smartphone dans le casque et regarde à travers les lentilles l’écran qui est divisé en deux : une moitié pour chaque œil. Ce dispositif permet de s’immerger dans une scène en 3D relief en images de synthèse, ou de regarder un film en 360° (2D, images réelles). Le smartphone sert non seulement à afficher la scène, mais aussi à détecter vos mouvements de tête pour modifier le point de vue en fonction de la direction fixée : ça vous permet de découvrir le film panoramique simplement en tournant à tête et de ressentir cette sensation d’immersion. Le carton peut être facilement personnalisé et le smartphone est celui du touriste. C’est un dispositif destiné aux plus technophiles d’entre eux, et il faudra former votre personnel pour expliquer rapidement le fonctionnement et vérifier la compatibilité du smartphone. Budget : 10€ par casque sans personnalisation du carton

cardboard

2° Le prêt d’un casque transportable avec smartphone

Le système est composé d’un smartphone récent – écran large et processeur puissant – et d’un casque équipé de lentilles. Le matériel est en train d’évoluer : les premiers casques étaient un peu encombrants et proposaient un effet tunnel : le camps de vision était limité à 90°. La nouvelle génération arrive : l’angle de vue est beaucoup plus confortable (150°) et le système se glisse facilement dans une poche. L’avantage de proposer le smartphone avec le casque est que cela décharge votre personnel des explications techniques. De plus, l’application est pré-installée et optimisée pour le support. En contrepartie, il faut demander une caution. Budget total : 150€ par casque hors application.

wearalityupclose
Le projet Wearality propose un faible encombrement et peut se greffer à votre smartphone

3° les casques durcis

Si vous souhaitez mettre en place un point d’accès fixe aux visites virtuelles immersives, il est possible de « durcir » un casque de réalité virtuelle du commerce. Deux procédés existent :

– les cabines avec un casque qui est relié en filaire par le plafond. C’est un dispositif relativement lourd et onéreux. Ils utilisent généralement un casque de type Oculus Rift relié à un PC puissant.

Marriott-Hotels-Oculus-Rift-VR-Teleporter-6

 

Prototype développé pour une campagne évènementielle de Marriott-Hotels

 

– les casques renforcés sur pieds, qui ressemblent au jumelles d’observation placées en bord de mer. Ils sont plus solides car il n’y a pas de fil apparent. Nous travaillons actuellement sur un prototype basé sur un smartphone, donc avec un prix accessible.