Les Hologrammes (4/10) : projection sur des particules d’eau

by author page

matériel

Dsiplair (TM)

Lorsque l’on circule dans un brouillard épais, il est facile de comprendre à quel point les fines gouttelettes d’eau peuvent servir d’écran plus ou moins opaque ! Ce principe a été développé par des ingénieurs russes, pour créer un tableau d’affichage de bonne qualité. Ils utilisent de petits aérosols, ce qui fait que l’écran ne mouille rien ni personne !

displair-hologram

La taille des gouttelettes est réglée à l’aide d’ultrasons et elles sont transportées par un flux d’air pour s’élever à la verticale. L’observateur à l’impression que l’image flotte dans l’air. Elle est affichée sur cette surface avec un petit projecteur et une caméra infra-rouge repère les doigts de l’utilisateur à proximité.

Bien entendu, comme tous les système à base de projection, il est conseillé d’utiliser l’appareil dans une pièce relativement sombre.

Le système était vendu 30 000 € il y a trois ans.

Water Shows

Une autre technique, beaucoup plus rudimentaire, consiste à utiliser des murs d’eau. c’est très spectaculaire pour afficher des images de grande dimension, de nuit, sur des plans d’eau ou dans des fontaines. Les logiciels de spectacles synchronisent maintenant la puissance des jets d’eau avec les animations, et les combinent parfois avec des lasers, de la pyrotechnie, de la musiques, etc.