Fiche pratique : installer des casques de réalité virtuelle dans son office de tourisme

by author page

Pratique

Que diriez-vous de faire visiter les meilleurs sites de votre région, avec une météo parfaite, tranquillement installé dans l’office de tourisme ? Sur le papier, c’est parfait pour donner un avant-goûts aux visiteurs et les aider à choisir leur parcours. Mais concrètement, il est difficile de leur expliquer le fonctionnement des casques, de passer d’un visiteur à l’autre, de surveiller le matériel…

Je vous propose une fiche pratique pour proposer cette animation exceptionnelle, sans épuiser votre personnel.

     1. Le contenu

L’expérience du casque de réalité virtuelle doit rester assez courte pour deux raisons :
– l’immersion est une sensation inhabituelle, elle doit rester de courte durée pour les personnes qui la découvrent
– il faut faire passer un maximum de monde et faire découvrir plusieurs sites
C’est pourquoi, je vous conseille de proposer :
– soit des photos panoramiques 360°, car leur définition est excellente et le budget est très accessible
– soit de petites vidéos si vous souhaitez filmer un décor animé (une fête, une cascade…)
Si vous avez besoin de faire bouger la caméra, par exemple pour une découverte aérienne, la vidéo doit rester très lente pour que l’utilisation du casque soit confortable. Surtout, éviter les accélérations, les changements de cap lors des prises de vues.

     2. Le matériel

Privilégiez les casques de réalité virtuelle avec un grand smartphone (Samsung Gear) plutôt que les casques dédiés aux jeux vidéos sur PC (Oculus Rift et HTC Vive) ! Ils sont moins chers, plus légers et plus adaptés à la diffusion de vidéo. Par ailleurs, ils ne possèdent pas de fil et se rechargent facilement, y compris en cours d’utilisation si c’est nécessaire. Vous pouvez ajouter un casque si vous diffusez des vidéos : l’effet immersif est plus important avec le son, mais en contre partie, vous allez devoir parler assez fort pour communiquer avec les visiteurs !

L’inconvénient majeur jusqu’à présent était de devoir appuyer en aveugle sur les boutons du casque pour lancer les vidéos, ou encore expliquer le fonctionnement aux utilisateurs. Depuis quelques semaines, nous proposons des casques qui sont pilotés à distance par une tablette ou un smartphone. Vous pouvez donc proposer les visites virtuelles de deux façons différentes :
– soit une personne de l’accueil confie un ou plusieurs casques aux visiteurs et lance les visites avec la tablette
– soit vous créez des postes autonomes avec des casques fixes blindés et une petite tablette sur pupitre pour diffuser les consignes et choisir les contenus.

casque VR